Ateliers de Recherche et de Création

Les ARC (Ateliers de Recherche et de Création) sont des instances d’enseignement transversales orientées vers la recherche en art.

Initialement conçus comme un espace d’initiation à la recherche propre au 2nd cycle, les ARC ont été ouverts à la 3e année au titre d’une préparation des étudiant(e)s à cette question.

Animés par des équipes pédagogiques pluridisciplinaires composées d’artistes et de théoriciens, les ARC sont organisés à partir de quatre thèmes :

  • Traduction/translation,
  • Esthétique de l'enquête
  • Latitude 43

Les ARC : objectifs

Les ARC ont pour objectif d’introduire à une pratique de la recherche basée sur la transversalité culturelle, processuelle et technique de ses modes d’investigation.

Ils proposent en ce sens une expérience d’immersion dans les modalités d’enseignement collectives (cours, workshops, séminaires, travaux dirigés, dialogues…) au contact d’intervenants extérieurs à l’école (artistes, théoriciens, professionnels) choisis pour leur qualité dans les domaines qu’ils représentent. 

ARC Traduction/translation

Cet ARC invite à une réflexion sur la notion de traduction appliquée au processus de la création artistique. Il pose la question des sources documentaires, littéraires, filmiques… à partir desquelles se construit une œuvre et des modalités de leur intégration à une élaboration artistique.

 

Enseignants :

Olivier Millagou, Edouard Monnet, Ian Simms, Cédric Teisseire, Solange Triger, Jean-Baptiste Warluzel

 

Objectifs : Engager une réflexion sur la nature « traductive » de certaines œuvres empruntées indistinctement à l’histoire de l’art, au cinéma, au champ théorique, aux domaines des sciences et techniques, à la culture populaire, à la musique contemporaine, à la littérature, aux arts de la scène…

 

Contenus :  L'Atelier de Recherche et Création « Traduction Translation » engage une réflexion sur la nature « traductive » de certaines œuvres, qu'elles soient ancrées dans le réel, un événement, une rencontre, une fiction, un document, ou encore une œuvre préexistante. La traduction se définit communément par son caractère second : l’« après coup » de l’acte de traduire un original et le lieu décalé où se situe le traducteur, übersetzer, à côté ou métaphoriquement au-dessus de l'épaule de l'auteur, au-delà. Alors que l'art, la philosophie et les évolutions technologiques du XXe siècle ont mis en crise les notions d'original, d'auteur et de centralité, de quelles manières la posture du traducteur pourrait-elle nous permettre d'envisager celle de l'artiste dans un monde globalisé et immatériel au XXIe siècle ?

Cette démarche implique d’abord d’expliciter les termes français « traduction », anglais « translation », et l'adjectif « traductive » en tenant compte des nuances qu’ils suggèrent d’emblée. Elle suppose aussi de revenir sur les définitions de notions connexes et parfois antinomiques telles que : original, après-coup, parallaxe, paradoxe, désynchronie, répétition, copie, ekphrasis, auteur, même, autre, différance (cf. Derrida), déplacement, détournement, identité, multiplicité, authenticité, simulation, actuel, virtuel… et de considérer la manière dont elles irriguent le travail des étudiants, ou sont susceptibles de le faire à l'avenir.

Les séances de l'ARC s’appuieront sur l'intervention des enseignants et étudiants de l'ARC concernant l’étude de références appropriées, empruntées indistinctement à l’histoire de l’art, au cinéma, au champ théorique, aux domaines des sciences et techniques, à la culture populaire, à la musique contemporaine, à la littérature, aux arts de la scène, etc. Chaque séance pourra se prolonger dans une proposition d'exercice pratique.

 

 

ARC Esthétique de l'enquête

L'exploration du voisinage de l'école. L’environnement de l’école est riche en situations particulières. Postés devant l’entrée principale de l’école, faisons ensemble un tour virtuel dans le sens des aiguilles d’une montre...

 

Enseignants :

Hendrik Sturm, Jean-Michel Fidanza

 

Objectifs et contenus : Enquête sur le voisinage de l’école qui amène à une production des formes : l’ARC proposera aux étudiants de se familiariser avec les procédures de recherche et d’enquête, et avec l’usage de la théorie qui les accompagne. Observations, entretiens, collectes, documentations, recherches archivistiques, patrimoniales et études des infrastructures urbaines : le choix de la méthode a déjà une valeur esthétique.

 

 

ARC Latitude 43

Exploration de la "fabrique du paysage" :

  • Observer et analyser les paysages
  • Rencontrer et échanger avec des artistes architectes, paysagistes, chercheurs, scientifiques, historiens, cartographes...
  • Croiser les regards et méthodologies dans une approche transversale du paysage
  • Entrer en résonance par la pratique plastique et l'écriture

 

Enseignante :

Valérie Michel-Fauré

 

Objectifs et contenus : Atelier de Recherche et de Création pratique et théorique sur la question du paysage et de ses représentations, intégré au programme régional du FRAC « Des marches, démarches », en partenariat avec le Parc National de Port-Cros. L’ARC propose d’expérimenter les méthodologies d’analyse et de pratique du paysage dans des projets transversaux, invitant les différents acteurs artistiques, culturels, environnementaux, scientifiques,… à croiser leurs regards avec les participants de l’ARC. Cette déambulation spatiale et sémantique vise à affirmer des singularités d’approche, la création de récits transmédia innovants, de nouvelles formes de compréhension du paysage et de ses mutations.